Le pont de Roset

Roset-Fluans – Le pont

 Jusqu'à la fin du XIXème siècle, le bac était le seul moyen de franchir le Doubs. Devenu insuffisant, il est remplacé par un pont suspendu construit de 1893 à 1897. Il est détruit le 5 septembre 1944 par le génie allemand lors de la retraite de l'occupant. Les piles du pont n'ont pas souffert, seul le tablier, coupé en deux en son milieu, s'est affaissé dans le Doubs.

1944

Le 8 novembre suivant, les crues importantes de la rivière ont arraché toute la partie immergée du pont. La reconstruction a commencé le 15 octobre 1949 et dès le 28 mai 1951, la circulation était rétablie. L'inauguration a eu lieu le 2 juin de la même année. »

 

 

 

 

 

 

 

Pour accueillir les autorités officielles, M. Faivre, maire de la commune, prononça le court discours que voici :

« Les fonctions de maire sont parfois ingrates, mais aujourd'hui, c'est avec une agréable émotion que j'ai le devoir de souhaiter la bienvenue aux autorités qui ont bien voulu honorer de leur présence l'inauguration du nouveau pont de Rozet. Cette journée, tant attendue de nos populations locales, restera mémorable car elle est le couronnement de plusieurs années de travail et d'espérance et va permettre à nos administrés des échanges plus faciles et plus nombreux signes précurseurs d'une reprise économique importante pour notre région. Par votre étroite collaboration. Grâce à une entière solidarité entre tous. Malgré les difficultés nombreuses que vous avez su surmonter avec un entêtement bien Comtois, vous avez réalisé rapidement dans des conditions parfois difficiles une union effective entre les rives de notre jolie vallée. Puisse ce pont demeurer le symbole de l'union si nécessaire entre tous les français. En vous renouvelant mes souhaits de bienvenue et les remerciements sincères de toute une laborieuse population profondément attachée à son sol, c'est le vœu que je forme afin que notre petite région, rajeunie et confiante apporte chaque jour et plus largement encore sa contribution au redressement de la France, dans l'espérance et la paix. »

M. l'ingénieur en chef des Ponts et Chaussées devait ensuite faire l'historique de la construction de l'ouvrage (…) »

Prêt cartes anciennes : Bernard Girardet

Call Now Button